• Cliquer sur nos images pour avoir accès aux informations.
  • Notre approche spécifique


    Ethnomédecine

    L’ethnomédecine est une approche pluridisciplinaire des sociétés et des cultures. Elle replace la maladie dans son contexte culturel et évite ainsi les écueils d’une intervention occidentale inadaptée. Cette discipline intègre psychologie, sociologie, ethnologie et épidémiologie pour une compréhension globale de la maladie au-delà de sa réalité biologique.

    En effet, dans toutes les cultures, le fait médical est identifié comme un événement majeur présentant deux caractéristiques principales :

    - une dimension thérapeutique, qui s’appuie sur des connaissances et des pratiques où se mêlent les éléments
    d’une pharmacopée plus ou moins élaborée,
    - une dimension culturelle, qui s’exprime notamment dans une interprétation en constante référence avec les croyances, avec l’environnement et le sacré.

    Les Médecins Aux Pieds Nus fondent leurs actions sur la compréhension des sociétés avec lesquelles ils travaillent ; ils allient les sciences humaines, les sciences naturelles et les sciences exactes.

    En complément de leur formation initiale, les volontaires de Médecins Aux Pieds Nus suivent une double formation en ethnomédecine et en phyto-aromathérapie. Ainsi préparés, ils s’intègrent à la communauté et appréhendent de manière adaptée et efficace les situations qu’ils rencontrent.

    Médecins Aux Pieds Nus intervient uniquement auprès des populations qui en font la demande par l’intermédiaire d’associations, de médecins locaux, d’infirmières, d’agents sociaux… Elle propose des actions de fond, de longue haleine, reposant sur un échange de savoirs avec les tradipraticiens (chamans,guérisseurs, matrones,herboristes…) et le corps médical local.

    Thérapies alternatives

    Les thérapies alternatives font toujours partie intégrante de notre approche. La médecine conventionnelle ayant pour responsabilité le diagnostic et la guérison des pathologies, les thérapies alternatives, elles, ont plus un rôle d’éducation et de pédagogie active pour une santé harmonieuse. Elles sont en général plus facilement accessibles et mieux connues des populations concernées.

    - Collaboration dans le respect de l’éthique médicale universelle
    - Respecter les modes de vie, les rites, les traditions, les habitudes alimentaires, les croyances religieuses, la philosophie de la communauté face à la vie, à la mort, à la nature, au « sacré »…
    - Réaliser un développement global et durable, susciter une dynamique communautaire, locales.